Logistique Zéro Déchet

Comment mieux collecter les déchets issus de l'activité des commerces ?

 

SNCF Gares & Connexions et Paris Habitat disposent d'espaces qu'ils concèdent à des commerçants. Ces derniers engendrent une production importante de déchets d'avitaillement (palettes, cartons, films plastiques, etc...) suites aux livraisons quotidiennes, du fait du suremballage et d’une mauvaise valorisation. Dans le cadre de la loi de transition énergétique, visant à réduire de 50% les déchets à horizon 2025, les partenaires veulent pouvoir anticiper les flux logistiques liés aux déchets afin de permettre aux commerces d’avoir une alternative efficace pour collecter les déchets.

 

// STARTUPS SÉLECTIONNÉE : PANDOBAC

 

Pandobac propose une solution de livraison zéro déchet à destination des professionnels de l’alimentaire, qui remplace les emballages de transport jetables aujourd’hui achetés et utilisés par les grossistes pour livrer les restaurants. Le service se présente sous la forme d’un abonnement mensuel et comprend : la mise à disposition de bacs éco-conçus, leur lavage écologique, une application web et mobile de suivi des bacs, ainsi que la formation et sensibilisation des acteurs concernés par le service.

 

 

TÉLÉCHARGER LA FICHE TECHNIQUE

// RESSOURCES

 

SNCF Gares & Connexions a procédé à une étude complète comptant le volume, la nature, la périodicité de production de chacun des déchets sur deux grandes gares parisiennes. Elle connaît aussi les CA et la nature des commerces déployés sur ses gares pendant la période des études. Pour les besoins de l’expérimentation SNCF Gares & Connexions pourra proposer de travailler sur la gare de Paris Saint-Lazare et son centre commercial ainsi que la gare de Massy TGV. Paris Habitat proposera l’opportunité de travailler sur quelques commerces de son parc parisien.

 

// USAGE POTENTIEL

 

A cause du local poubelle restreint (ou inexistants) les commerces entassent les cartons et les palettes dans les poubelles de la gare et dans les locaux à ordures ménagères des immeubles du bailleurs qui sont pourtant réservées aux visiteurs ou aux locataires. Les exploitants (SNCF et Paris Habitat) sont ainsi parfois obligés de faire appel à des sociétés privées pour s’occuper des gros volumes de déchets alors que les commerces payent déjà la Taxe d’Ordure Ménagère prévue dans leur contrat. Les exploitants se retrouvent à prendre en charge un surcoût lié à l’évacuation de ces déchets et cela dans le but d’assurer une qualité de service minimale aux usagers.

 

 

// OPPORTUNITÉS

 

Profiter des données de SNCF Gares & Connexions sur le volume des déchets pourra aider les commerces de Paris Habitat et de la ville à identifier leur propre volume de déchet sur des types de commerces identiques, et donc adapter la prestation de la startup en conséquence. De plus, la problématique de l’avitaillement et des cartons de livraison est rencontrée par de nombreux acteurs : aéroports, centres commerciaux, rue commerçantes, supermarchés etc, et tous ont besoin de réduire les prestations de nettoyage et d’enlèvement. Pour la startup, ce sera une opportunité d'appliquer des techniques de modélisation (par des données récoltées par des capteurs sur les poubelles ou camions, par exemple) et de développer leur solution aux côtés de partenaire clés pour cette gestion, afin d'améliorer la logistique autour du traitement des déchets.

 

 

TÉLÉCHARGER LA FICHE TECHNIQUE

 

 

 

Please reload

Un programme créé par NUMA en partenariat avec la Ville de Paris
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc LinkedIn Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • medium